Dans une déclaration rendue publique ce samedi au siège du RPG Arc-en-ciel, les responsables du parti accusent les opposants d’être à la base des violences enregistrées dans la région de Boké ces derniers jours.

Lansana Komara, le secrétaire administratif du parti au pouvoir met en garde les adversaires d’Alpha Condé, indiquant que personne ne peut accéder au pouvoir par la violence.

‘’Les évènements enregistrés ces derniers jours dans certaines localités de Boké ne sont que de la manipulation orchestrée par des politiciens véreux assez connus sur la scène politique guinéenne. Sinon, comment des revendications portant sur la fourniture de certains services sociaux économique de base peuvent-elles aussi vite basculer en contestations politiques violentes ?’’, demande-t-il.

Selon Komara, les contestataires ont surtout visé d’importantes ‘’infrastructures réalisées à la faveur des fêtes tournantes de l’indépendance, dont Boké fut la première étape’’.

De l’avis du secrétaire administratif du parti au pouvoir, ‘’la mise à sac de notre siège local à Boké par une horde de barbares est l’une des preuves irréfutables que ces évènements ne sont point spontanés. Il est clairement établis aujourd’hui que les fauteurs de ces troubles sont effectivement à la solde de certains partis politiques pyromanes qui joue par la suite aux pompiers’’,

Par la voix du vice-président du Conseil économique et social, le RPG Arc-en-ciel prend à témoin l’opinion publique nationale et internationale sur ‘’les fâcheuses conséquences incalculables et imprévisibles de leurs sordides desseins’’.

‘’Jamais la violence et la rue ne permettront à quelqu’un d’accéder au pouvoir en Guinée. Donc le RPG ne se laissera jamais impressionner par des manifestations intempestives télécommandées par des politiciens hors-la-loi tapis dans l’ombre’’, lâche-t-il, furieux.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info
00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Laisser un commentaire