Un ministre UFDG dans le gouvernement Condé ?

Y a-t-il un ministre sous le label UFDG dans le gouvernement de Mamady Youla ou celui d’Alpha Condé ? Sydia Touré croit dur comme fer que ce cadre existe, il est bien là, haut perché et ayant la voix au chapitre. Le leader de l’UFR l’a dit il y a quelques jours, sans jamais citer de noms. Mais, des petits malins croient que ce cadre ne saurait être autre que Tibou Kamara, avec lequel le président de l’UFR a des rapports orageux depuis des mois.

Des rapports qui se sont invités sur des places publiques, sur les réseaux sociaux et ailleurs. Des propos peu courtois qui auraient pu être évités. En effet, Baidy Aribot, l’autre grosse ponte de l’UFR qui donne du tournis à l’UFDG à cause du budget du CFO est un ami de Tibou, tous les deux amis au général Konaté. Cette amitié n’aura cependant pas empêché les invectives entre Sydia et Tibou. L’UFR soupçonne Tibou de jouer le jeu de Dalein Diallo.

Qui se sentant morveux se mouche, alors Tibou dégaine dans la presse : « Je pense qu’en démocratie le choix de chacun est libre. Je ne vois pas de raison, si je fais le choix d’adhérer à un parti, ou de militer pour une cause, de laisser quelqu’un le dire à ma place ou de se prononcer à mon nom. Je suis assez grand pour faire des choix, et assez grand pour les proclamer. Maintenant, chacun est libre d’avoir sa propre conviction. C’est aussi cela malheureusement à la fois les travers et le bonheur que nous confère la démocratie, de dire tout et n’importe quoi ; Moi je ne réponds pas à ceux qui touchent à mes convictions personnelles, parce que je peux les exprimer moi-même. » Auparavant, Deen Touré de l’UFR avait accusé : « Tall Mohamed (NDLR, ministre de la Protection animale) est de l’UFR et l’autre ministre Tibou est de l’UFDG, et même ministre d’Etat, plus proche du président.

Et Tibou de répliquer : « Je comprends parfaitement qu’ils ne soient pas à l’aise dans la majorité qu’ils ont dû rejoindre, ils n’ont pas totalement oublié l’opposition dont ils sont parfois la nostalgie. Mais le conseil que je donne, aussi bien pour moi que pour eux-mêmes, quoi qu’on ait eu à faire comme choix dans la vie, il faut être dans la clarté et dans la cohérence. »

A l’UFR, on appréciera. Et on attend surtout la médiation du député de Kaloum, cet autre proche de Tibou !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire