L'homme fort de l'Est libyen, Khalifa Haftar, estime à " 20 milliards de dollars sur 20 ou 25 ans " l'effort européen nécessaire pour aider à bloquer les flux de migrants à la frontière sud du pays, dans un entretien paru samedi.

Laisser un commentaire