LABE- Plusieurs présumés bandits ont été présentés ce vendredi 11 août 2017 par le commissaire central de police de Labé. Ces présumés coupeurs de route sont accusés de plusieurs attaques à mains armées à Labé et dans plusieurs autres préfectures environnantes.

Ces présumés bandits ont pour nom : Martin Goypogui âgé de 42 ans, Amadou Sadio Bah âgé de 17 ans, et Ibrahima Sory Camara seraient responsables de plusieurs attaques dont celle contre le conducteur de moto-taxi à Sannou. Interrogés par notre correspondant régional basé à Labé, certains parmi eux ont reconnu les faits.

« Nous avons attaqué un conducteur de taxi moto, on partait à Sannou chercher 3500 000gnf. C’est là que nous sommes tombés sur le taxi moto quand nous partions à Koudjeya pour une autre opération. Quand le conducteur de la moto a été poignardé, il a réussi à retirer le couteau de son ventre. C’est Ibrahima sory qui l’a poignardé, moi j’ai voulu juste l’attacher avec une corde » a avoué Amadou Sadio.

Le directeur régional de la sûreté de Labé a promis de déférer ces présumés bandits devant la justice. S’agissant du cas de Mamadou Bassirou Diallo qui a été assassiné le 30 mars dernier, M. Aboubacar Biro Keita a annoncé la fuite des présumés bandits vers le Sénégal. Il souligne cependant que ses collègues de l’Interpol ont déjà été saisis pour cette affaire.

Alpha Ousmane Bah

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Labé

Tél. : (00224) 657 41 09 69

Laisser un commentaire