Kouyaté conseille à Dalein Diallo de ne plus rencontrer Alpha Condé

Lansana Kouyaté ne porte vraiment pas du tout Alpha Condé dans son cœur. Usé par une campagne présidentielle où son allié était donné perdant et utilisé pour sa diplomatie et son élégance, abusé pour les fonds qu’il y a mis et désabusé par un allié qui ne pense qu’à soi, Lansana Kouyaté ne veut plus rien de cet ami d’hier. De guerre lasse, il s’est éloigné du nouvel homme fort de l’époque. Il pose ses valises dans l’opposition républicaine.

En parfaite communion, il organise des manifestations pacifiques, jonchées de morts d’hommes. Il a même été confiné chez lui et été gazé chez lui, alors que lui et ses pairs d’hier s’apprêtaient à battre le pavé. Et vint le désaccord avec les nouveaux alliés. L’option de ‘’l’exile politique’’ le hante, puis, il crée le vide et s’établit en Occident. Le PEDN n’est quand même pas opposé à la marche.

Seulement, « Nous voulons être rassurés que la marche ne s’arrêtera pas. Nous voulons être rassurés qu’on n’est pas influencé et influençable par le pouvoir. Non. Aujourd’hui, Haut Représentant du chef de l’Etat, l’autre, on a vu ce pingpong joué entre eux jusqu’à aboutir à cette histoire de chef de file de l’opposition. On ne l’accepte pas. Le président de la république a dit qu’il n’a vu Conté qu’une seule fois. C’était au décès de sa maman. Alors, ça s’est adressé à qui? Au chef de file de l’opposition qui le voit », égratigne LK. Ceux qui sont visés se reconnaissent : Sydia et Dalein.

Kouyaté se radicalise et il y a de quoi. C’est pourquoi d’ailleurs il conseille Dalein « de ne plus le rencontrer, d’être dans l’opposition comme Alpha l’a été vis-à-vis de ses prédécesseurs.»

Cette invitation sera-t-elle entendue ? On veut bien le savoir.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire