Entre le député Ousmane Gaoual Diallo et Claude Kory Kondiano, ce n’est pas toujours le parfait amour à l’hémicycle. Le premier dit n’avoir rien contre le président de l’assemblée nationale mais estime qu’il n’a pas l’étoffe qu’il faut pour diriger une institution.

“On parle des affaires courantes de façon assez détendue. Ce n’est pas un bonhomme méchant. Dans le physique, ce n’est pas quelqu’un qui est méchant”, témoigne le parlementaire qui estime que Kory Kondiano “n’a pas la personnalité qu’il faut pour présider une institution”.

S’il le dit, c’est en tenant compte du passé de banquier de la deuxième personnalité du pays. “C’est un banquier, dans son histoire, qui n’a appris qu’à obéir. Il n’a jamais accepté l’idée de se révolter et incarner les institutions. Alors que pour incarner une institution, il faut un peu de révolte en soi”, croit savoir Ousmane Gaoual Diallo. .

“Il n’est pas méchant. Même quand il élève le ton, tout de suite, il le regrette et il veut corriger. On ne gouverne pas comme ça. On gouverne en incarnant les lois et en ne regardant que la loi comme boussole. Il ne regarde pas le règlement intérieur, il les méprise et ne veut pas en entendre parler. Parce que pour lui, celui-ci est caduque. Il gouverne l’assemblée nationale comme il veut. Parce qu’en face, il n’y a pas de punition”, reproche-t-il entre autres au patron du pouvoir législatif.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Laisser un commentaire