Raila Odinga, l'éternel opposant, a raté un nouveau rendez-vous avec l'histoire, en s'inclinant face à Uhuru Kenyatta lors de sa quatrième candidature à la présidence kényane. Et son héritage dépendra de l'attitude qu'il va désormais adopter.

Laisser un commentaire