Kankan: Les préparatifs des examens nationaux vont bon train !

A moins d’un mois du lancement officiel des premières épreuves des examens nationaux au compte de l’année scolaire et académique 2016-2017, nombreux sont les candidats à ces épreuves à Kankan, qui se donnent rendez-vous chaque jour après les cours pour former des groupes de révision pilotés par des enseignants et encadreurs.

Pour s’en rendre compter, il suffit de faire un tour dans les grands établissements scolaires publics et privés de la place comme le Lycée 3 Avril, le Lycée Marien Ngouabi, le Groupe Scolaire privée 2MS pour ne citer que ceux-ci.

A en croire le constat dans ces différentes écoles, à défaut du système d’internat, les candidats viennent tous les jours de la semaine de 8h à 18h pour tenter de rattraper les cours perdus à cause de la dernière grève des enseignants qui aura véritablement affecté l’exécution intégrale des différents programmes académiques.

Gassime Keita, proviseur du lycée Marien Ngouabi de Kankan, après avoir plébiscité la récente décision de la non-prise en compte des notes de cours lors de ces prochains examens nationaux, se dit confiant et assure qu’à l’issue de cette mobilisation des élèves et leurs enseignants, on peut s’attendre à d’excellent résultats.

« Notre combat depuis l’ouverture des classes, c’est d’achever les programmes. Grâce à la sensibilisation et la conscientisation des élèves et des professeurs, on a puis expliquer aux candidats les raisons de l’annulation des notes de cours ». Ça veut dire que tous les élèves quelque soit leur niveau iront à chance égale, ils doivent se fonder uniquement sur leurs efforts propres » a t-il souligner!

Sur la même lancée, au groupe scolaire privée 2MS, c’est Abou Camara ou Abou presse deuxième censeur de la dite école qui affiche son optimisme en cette veille des examens.

» Nous sommes sur les révisions, les professeurs chargés des cours sont entrain de revoir les matières d’une manière générale, pratiquement ils sont à pied d’œuvre pour atteindre leur objectifs qui est la réussite sans condition », déclare t-il!

A la question de savoir dans quel état psychologique se trouvent les éléèves, Ousmane Kaba, élève de la 10ème année participant du club de révision au sein du lycée 3 Avril de Kankan, rassure « mon seul objectif est d’avoir le BEPC en révisant avec toute la concentration nécéssaire ».

Enfin, il faut préciser que le prix de participation à ces clubs de révisions de Kankan varie entre 1500 et 2000 francs guinéens.

CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire