CONAKRY- Après le lynchage d’Adama Oularé par une foule en furie dans le quartier Lambanyi, plusieurs interrogations subsistent. Alors que ceux qui l’ont brûlé vif l’accusent d’avoir voulu voler une moto, les proches de la victime qui manifestaient ce mercredi 31 mai contre les conducteurs de taxi moto, jurent que c’est est un innocent qui a été tué.

« Adama Oularé, on l’a tué de façon barbare à cause de son argent. Est-ce qu’un voleur peut s’attaquer à quelqu’un à cause de sa moto en pleine journée. On l’a pris pour un voleur alors que le taxi-motard lui doit de l’argent. C’est quand il a voulu réquisitionner sa moto, le conducteur de taxi-moto a crié au voleur, ses amis sont sortis et ils l’ont pourchassé jusqu’au carrefour Dadis ils l’ont tabassé et brûlé » nous a confié un ami d’Adama Oularé, précisant que son ami exerçait des activités lucratives

« Adama était un coiffeur et il vendait aussi des produits cosmétiques ici à lambanyi. Comment est-ce que lui il peut voler une moto en pleine journée. C’est faux, il ne peut pas faire ça. Les taxis moto pensent que c’est lui qui a tué leur ami la fois dernière mais ils ne vont pas rouler ici aujourd’hui » ajoute-t-il au micro de notre reporter qui était sur les lieux.

Les conducteurs de taxi-moto qui étaient retranchés au bureau de leur syndicat, se défendent d’avoir participé au lynchage d’Adama. Pour eux, il y avait toute sorte de personne sur les lieux et qu’on ne doit pas leur faire porter le chapeau de l’assassinat.

La cohabitation entre les jeunes de kinifi (quartier où habitait Adama Oularé) et les conducteurs de taxi moto est désormais un défi pour les autorités locales de lambanyi. Puisque les jeunes proches d’Adama sont déterminés à empêcher la circulation des taxi-motos alors que ces derniers indiquent qu’on ne peut pas les empêcher de travailler.

Le ministre guinéen de la Justice qui s’est confié à notre rédaction a promis que les auteurs de cet acte criminel seront traduits devant la Justice.

Affaire à suivre…

Thierno Sadou Diallo

Pour Africafuinee.com

Laisser un commentaire