Insécurité à Conakry : Un présumé voleur brûlé vif à Lambandji

Un présumé voleur a été brûlé vif mardi à Lambandji dans la commune de Ratoma. Aux dires des témoins, la victime qui tentait de dérober une moto, a été lynché par une foule en colère qui défendait le propriétaire de la moto.

Cette vindicte populaire s’est déroulée en pleine journée sous les yeux impuissants des forces de sécurité.

Adama Oularé, c’est le nom de la victime. Selon des témoins, il s’est jeté sur le conducteur de la moto taxi. Ayant opposé une résistance, une bagarre rangée s’est déroulée entre ces deux hommes. Le propriétaire de la moto taxi aurait reçu un coup de poignard au front. C’est ainsi qu’il a crié secours et la foule est venue à sa rescousse.

Un des témoins oculaires explique les circonstances du meurtre : « Il l’a blessé, le jeune a crié et les gens sont venus. Le bonhomme qui voulait lui retirer la moto a pris la fuite, mais puisque le monde était venu, il n’a pas pu s’en sortir. Raison pour laquelle, tous ceux qui ont assisté l’autre fois à la mort de notre ami, sont venus maintenant manifester leur colère. Donc, on l’a frappé, on l’a tabassé », explique-t-il.

Et Mamoudou Diawara de poursuivre : « Quand on a mis du feu sur le lui, il a commencé à se remuer, la première couche est passée sur lui. C’est ainsi que les autorités sont venues intervenir. ».

Il y a quelques jours, un conducteur de moto taxi est égorgé dans le même quartier. Mamoudou Diawara se souvient de cette triste réalité : « Notre ami a été assassiné j’ai même les images qui illustrent, il a même été égorgé. Il y a assez de personnes qui ont perdu leurs motos, des amis, même moi j’ai été victime, j’ai perdu ma moto, beaucoup de gens ont perdu leurs motos. Ils te déplacent, arrivée à un certains endroit, ils disent ta moto ou ta vie. Sois tu donnes ta moto ou tu perds ta vie. »

Il a fallu plus des deux heures pour que les autorités viennent dégager le corps. Un acte qui relance le débat sur l’insécurité à Conakry.

Abdoul Wahab Barry, Kababachir.com

Laisser un commentaire