Les membres de l’opposition se retrouvés lundi au QG de l’UFDG à Hamdallaye-CBG. Au terme de la réunion à huis clos, le porte-parole de l’opposition a réitéré la volonté des opposants de renouer avec les manifestations de rue dès après le mois de ramadan.

‘’Nous allons initier une série de meetings dans les différentes communes de Conakry pour informer et sensibiliser nos militants et sympathisants, mais aussi tous les citoyens épris de justice et qui sont inquiets de la dérive que nous connaissons dans ce pays’’, a indiqué à la presse Aboubacar Sylla.

Et de préciser : ‘’Dès la deuxième quinzaine du mois de juillet, nous allons enchaîner avec les manifestations sur les voies publiques, si vraiment des changements significatifs n’interviennent pas dans la mise en œuvre de cet accord’’.

Une commission d’organisation a été mise en place pour coordonner les manifestations de l’opposition, a-t-il annoncé aux hommes de médias. ‘’Cette commission va commencer à travailler immédiatement à la mise en œuvre de ce programme de manifestations’’, assure le porte-parole de l’opposition.

Cette fois-ci, prévient l’honorable Sylla, ‘’nous allons nous inscrire dans un cycle ininterrompu de manifestations. Mais il ne sera plus question de commencer des manifestations et de les arrêter. Nous n’aurons plus besoin de dialogue. Nous n’aurons plus besoin d’accord. Nous avons aujourd’hui un accord, qu’il faut appliquer dans toutes ses dispositions et dans les délais convenus et une constitution et les lois de la République’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Laisser un commentaire