Le Serious Fraud Office (SFO), chargé de lutter contre la délinquance financière au Royaume-Uni, a annoncé dans un communiqué publié lundi le lancement d'une enquête sur des faits présumés de corruption concernant les activités du groupes Rio Tinto, de ses employés et d' "autres associés" en Guinée.

Laisser un commentaire