Feu Général Lansana Conté
Feu Général Lansana Conté

CONAKRY- Hadja Kadiatou Seth Conté, l’une des veuves laissées par le défunt président guinéen (1984-2008) Lansana Conté est-elle portée-disparue ? Alors que la bataille fait rage autour de l’héritage laissé par son feu mari, ses proches s’interrogent aujourd’hui sur l’endroit exact où elle se trouve. Elle aurait « disparu » depuis la fin de son veuvage en 2009, alors que ses biens seraient en train d’être bradés par des particuliers.

« Depuis la fin de veuvage de Hadja Kadiatou Seth Conté, elle ne s’est pas vue une fois avec sa propre maman. Les gens qui sont en train de parler, c’est eux qui savent où se trouve Hadja Kadiatou Seth Conté », indique le responsable de communication de la commission chargée de la protection et la récupération des biens de Lansana Conté.

Dans un entretien accordé à notre rédaction, maitre Tall Ahmadou Baidy Habib, avocat de Kadiatou Seth et ses enfants a indiqué que sa cliente est en lieux sûr, parce que menacée en Guinée. « Ils ont décidé de vivre cachés du reste de toute cette clique qui est là et qui cherche à leur faire du mal », martelait l’avocat. « Faux », rétorque Almamy Boukhary Camara.

« La famille de Hadja Kadiatou Seth Conté et nous, on s’était tous transporté chez le Président du tribunal de Kaloum pour qu’on puisse lancer une procédure judicaire de recherche. Mohamed Seth qui vit aux Etats-Unis, ces gens-là ont mis dans sa tête qu’il est menacé en Guinée, sa maman ainsi que ses frères. Je m’inscris en faux. Son grand frère Ousmane Conté, Ansou, Henriette, Mohamed Alsény, Harouna Conté, capitaine Amara, capitaine Sékhou sont tous là, ils vivent ici en Guinée. S’il y a bien une personne qui est visée dans ce dossier, ça ne peut-être que la première dame, mais elle vit ici », réplique M. Camara.

Selon lui, le patrimoine foncier et mobilier de Hadja Kadiatou Seth Conté est en train d’être bradé un peu partout quelquefois avec la complicité des gens qui prétendent la défendre aujourd’hui.

« Ils sont passés par son jeune-frère pour vendre sa maison personnelle qui est à Kipé. Aujourd’hui, le commerçant qui a acheté cette maison l’a revendu à une ambassade qui veut déménager dans la maison. Cette vente n’est pas légale puisque ce n’est pas le garçon de hadja qui l’a vendu. C’est l’un de ses jeunes frères qui n’a ni droit ni pouvoir », dixit notre interlocuteur.

Et de poursuivre : « Le domaine qui est à Samattara vers Sonfonia, les gens sont venus illégalement l’occuper. Les avocats qui disent défendre Hadja Kadiatou Seth et ses biens, est-ce qu’ils connaissent cette situation ? Si ces avocats sont en train de protéger Hadja Kadiatou Seth et ses enfants, la Mairie de Ratoma vient d’occuper un de ses domaines et l’a transformé en marché. Est-ce que les revenus de ce marché c’est à Hadja Kadiatou Seth qu’on verse ? Ont-ils réclamé ? Son école (l’ISIC de Kountia, ndlr), son loyer peut faire vivre Hadja Kadiatou Seth et ses enfants en Europe. Mais qui perçoit cet argent ? La maison Fondis qui est Boussoura, c’est un officier supérieur de l’armée qui était logé là-bas, qui percevait ces loyers ? », s’interroge Almamy Boukhary Camara.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Laisser un commentaire