Le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo est au cœur d’une nouvelle polémique. L’ancien Premier ministre s’est remarié dimanche à une dame répondant au nom de Kadiatou Bah à Labé.

Ses détracteurs l’accusent de violer l’article 315 du code civil qui stipule que “la pratique de la polygamie est interdite à toute personne de nationalité guinéenne et demeure proscrite sur toute l’étendue du territoire de la République”.

Interrogé mercredi dans les Grandes gueules, le député Amadou Damaro Camara a déclaré que le leader de l’UFDG n’a violé aucune loi. “Vous faites comme si la polygamie a commencé avec lui. Moi je suis polygame et je souhaite bonne arrivée au club à Dalein”, indique le patron de la majorité à l’assemblée nationale.

Pourtant, dit-il, “je ne viole pas la loi qui interdit la polygamie et qui a plus de 50 ans”. Pour étayer ses propos, il explique : “Quand une loi se heurte à son applicabilité, soit on l’amende, soit on l’abroge ou on fait de la jurisprudence. Pendant 50 ans, cette loi a interdit la polygamie, mais celle-ci a continué depuis 50 ans sans sanction”.

Le parlementaire de renseigner que “cette loi n’interdit pas les autres formes de mariages en Guinée. On a le mariage religieux, le mariage coutumier et le mariage civil. Le code civil ne s’intéresse qu’au mariage civil. Il n’interdit pas que des religieux musulmans puissent faire leur mariage de leur façon. En Guinée, on ne se marie pas qu’à la mairie”.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Laisser un commentaire