Maître Cheick Sako, Ministre d'Etat chargé de la justice
Maître Cheick Sako, Ministre d'Etat chargé de la justice

CONAKRY-Après le lynchage du jeune Adama Oularé accusé de vol de moto à Lanbanyi, le ministre guinéen de la Justice avertit que les auteurs de cet acte criminel répondront devant la justice. Interrogé par Africaguinee.com, Cheick Sako dit avoir déjà eu une discussion avec le Parquet Général pour que des mesures soient prises dans ce sens.

« Le phénomène de lynchage pose un problème puisque ça va au-delà de la justice. On ne peut pas demander à l’armée ou à la police de faire tout ce que les citoyens doivent faire. Il y a un problème d’éducation, il y a un problème de responsabilisation, les chefs de quartier, les imams, les sages etc. Mais quand un crime comme ça est commis, la justice fera son travail. J’ai eu une discussion avec le Parquet Général pour que des mesures soient prises et que les personnes qui sont auteurs de ça répondent devant la justice. Puisque c’est un fait criminel qui n’est pas acceptable », a averti le garde des sceaux guinéen au micro d’un journaliste de notre rédaction.

Le jeune Adama Oularé accusé de vol de motos a été brûlé vif ce mardi 30 mai 2017 au quartier Lambanyi au carrefour Dadis par une foule en furie. Cet acte continue de susciter l’indignation.

Certaines soutiennent que le jeune Oularé ne serait pas un voleur de moto. Selon eux, il avait plutôt un problème de dette avec le conducteur de taxi moto avec lequel il a eu un rixe avant que la colère de la foule ne s’abattent sur lui.

Mais Cheick Sako prévient : « Quiconque ne respecte pas la loi, quelque soit son statut social, il faut que des sanctions tombent ».

Affaire à suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Laisser un commentaire