CONAKRY- C’est une mère sous le ‘’choc’’ qui a répondu à un reporter d’Africaguinee au lendemain de l’assassinat d’un membre de sa famille. Nagnouma Faro, cheffe de cabinet du ministère du Budget est inconsolable après la mort de son jeune protégé, abattu par des inconnus dans la nuit du dimanche dans le quartier Kipé situé dans la haute banlieue de Conakry.

Joint au téléphone par notre rédaction, la cheffe de cabinet de ce département stratégique trop affligée a eu du mal à s’exprimer.

‘’ Je suis choquée par ce qui est arrivé hier soir (…), je ne peux pas dire grand-chose à ce propos’’ a indiqué Hadja Nagnouma Faro, encore sous le choc, joint au téléphone par un de nos reporters ce lundi 29 mai 2017.

Il était 20h, alors que les fidèles musulmans effectuaient la grande prière de la « Nafila », plusieurs coups de feu ont retenti au quartier Kipé, non loin de la résidence privée du Président Alpha Condé. Le chauffeur du véhicule 4X4 Toyota Prado a reçu plusieurs balles tirées par des inconnus. Ce véhicule appartient à Mme Nagnouma Faro, Cheffe de cabinet du Ministère délégué au budget. Les tueurs courent encore dans la nature.

Selon une source proche de ce département, une réunion de crise s’est tenue ce lundi 29 mai 2017 dans les locaux dudit département.

Aux dires de notre interlocuteur, sur demande des services de sécurité chargés de mettre la lumière sur cet acte considéré comme une attaque ciblée, le ministère du budget ne compte pas se prononcer sur ce sujet qui commence déjà à prendre de l’ampleur dans la ville de Conakry.

Toutefois rappelons que ce n’est pas la première fois que des hauts cadres du département des finances sont victimes d’assassinat ciblés à Conakry. Les deux cas les plus emblématiques qui rentent encore gravés sur la tête de l’opinion, sont la directrice nationale du trésor public, Madame Boiro et M. Gusseine, un cadre du ministère des finances.

A suivre…

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Laisser un commentaire